S'identifier

Symptômes dépressifs chez les adolescents de 13 ans : prévalence et facteurs associés

Analyse et commentaire : Mercier A, Aubin Auger I.

D'après une communication de : Ramos E, Lindert J, Dias S, Barros H, Bulhoes C.

exercer 2011;96 suppl 2:72S-3S.

Rubrique: Soins

N° 96 (supp.2) - Pages 72 à 73

Télécharger l'article Retour au sommaire du n°96 (supp.2)

Résumé:

Jusqu’à présent, la dépression n’était pas considérée comme un problème majeur chez les adolescents. Des études récentes ont montré que des symptômes dépressifs étaient rapportés chez 17 à 50 % d’entre eux. Les limites entre un état de mal être et une pathologie dépressive constituée sont parfois difficiles à discerner. 80 % des adolescents ressentiraient des problèmes psychologiques et 60 % des adolescents ayant fait une tentative de suicide avaient consulté leur médecin généraliste dans l’année précédente. La détection de ces troubles est importante, car les problèmes psychologiques sont un motif de consultation initial chez le médecin généraliste dans 6 à 7 % des cas, alors que le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes1.


Télécharger l'article Retour au sommaire du n°96 (supp.2)