S'identifier

Approches théorique, scientifique et réglementaire de l'homéopathie

Auteurs : Pouchain D, Le Roux G, Renard V, Boussageon R, Conseil scientifique du CNGE.

exercer 2018;148:460-4.

Rubrique: Soins

N° 148 - Pages 460 à 464

Télécharger l'article gratuitement Retour au sommaire du n°148

Résumé :

Les principes de l’homéopathie ont été édictés par le Dr Samuel Hahnemann en 1810. Ils reposent sur les hypothèses de pathogénésie (ou similitude) des hautes dilutions (pour éviter la toxicité du principe actif-poison), de la dynamisation (ou succussion), et de l’individualisation relative à chaque patient. Passée au tamis de l’expérimentation scientifique, il est solidement démontré que l’efficacité de l’homéopathie sur les symptômes et les signes qu’elle entend éliminer ou soulager n’est pas différente de celle d’un placebo. En France, le remboursement des médicaments est décidé par le ministère de la Santé après avis de la commission de la Transparence sur le service médical rendu. Les remèdes homéopathiques bénéficient d’un remboursement à 30 % par dérogation ministérielle datée de 1984 alors qu’ils n’ont jamais été évalués par la commission de la Transparence. L’homéopathie relève de principes théoriques qui sont en totale contradiction avec les données issues des sciences fondamentales, expérimentales et cliniques modernes. La saisine du collège de la Haute Autorité de santé par le ministère de la Santé pour se « prononcer sur le bien-fondé de la prise en charge des médicaments (remèdes) homéopathiques au regard des données existantes » devrait le confirmer.


Abstract :

The principles of homeopathy were enacted by Dr. Samuel Hahnemann in 1810. They are based on assumptions of pathogenesis (or similarity), high dilutions (to avoid the toxicity of the active ingredient-poison), dynamization (or succussion ), and the individualization of each patient. Having passed through the sieve of scientific experimentation, it is well established that the effectiveness of homeopathy on the symptoms and signs it intends to eliminate or relieve is not different from that of a placebo. In France, the reimbursement of drugs is decided by the Ministry of Health after consulting the Transparency Commission on the actual benefit. Homeopathic remedies receive a 30%  reimbursement by ministerial exemption introduced in 1984 while they have never been evaluated by the Commission. Homeopathy is based on theoretical principles that are in complete contradiction with data from modern basic, experimental and clinical sciences. The referral to the College of the Health authority by the Ministry of Health to “decide on the merits of the management of homeopathic medicines (remedies) based on existing data” should confirm this.


Télécharger l'article gratuitement Retour au sommaire du n°148