S'identifier

Adhésion déclarée des patients asthmatiques persistants aux corticoïdes inhalés et/ou aux B2-mimétiques de longue durée d'action : existe-t-il une différence selon le niveau socio-économique ?

Auteurs : Mazalovic K, Roux-Lévy P-H, Dima A, Van Ganse E, Zabawa C.

exercer 2018;148:436-41.

Rubrique: Recherche

N° 148 - Pages 436 à 441

Télécharger l'article Retour au sommaire du n°148

Résumé :

Contexte. Dans l’asthme, l’adhésion thérapeutique est un facteur déterminant du contrôle de la maladie. Le mauvais contrôle de l’asthme est associé à certains facteurs socio-économiques péjoratifs. Peu de données d’adhésion sont disponibles en soins premiers pour évaluer l’association entre adhésion et niveau socio-économique (NSE).
Objectif. Comparer les scores d’adhésion déclarée aux corticoïdes inhalés (CI) et/ou aux β2-mimétiques de longue durée d’action (LABA) des patients asthmatiques persistants en fonction de leur NSE.
Méthode. Étude ancillaire d’une cohorte prospective française ASTROLAB, incluant des patients asthmatiques persistants de 18 à 40 ans. L’adhésion était mesurée à l’aide du questionnaire « Medication Intake Survey-Asthma » (MIS-A). Le NSE était estimé à l’aide des variables couverture
maladie universelle et/ou précarité repérée par le médecin traitant. Les patients étaient classés en bas NSE et en moyen/haut NSE. L’analyse comparait les scores moyens d’adhésion sur une période d’un an.
Résultats. L’échantillon comportait 395 patients, dont 57,97 % de femmes. Parmi eux, 13,67 % étaient considérés comme de bas NSE. Les scores moyens d’adhésion des patients de bas NSE n’étaient pas significativement différents chez les patients de moyen/haut NSE (70,11 vs 69,29 % ; p = 0,56). Les patients de moyen/haut NSE bénéficiaient significativement moins souvent d’une prise en charge au titre d’une affection de longue durée pour asthme (OR = 0,34 ; IC95 = 0,14 - 0,83 ; p = 0,02).
Conclusion. Les résultats ne confirmaient pas l’hypothèse d’une différence d’adhésion en fonction de la situation socio-économique. Les critères utilisés pour mesurer l’adhésion et le NSE peuvent être améliorés. L’adhésion des patients doit être encouragée quelle que soit leur situation socio-économique.


Abstract :

Context. In asthma, medication adherence is crucial for asthma control. Poor asthma control is associated with vulnerable socioeconomic conditions. Few data regarding medication adherence are available in primary care to assess the association between medication adherence and socioeconomic level (SEL).
Objective. To examine whether self-reported asthma medication adherence to inhaled corticosteroids (IC) and/or long-acting β2 agonists (LABA) in patients with persistent asthma varies depending on SEL.
Methods. Ancillary study of a French prospective cohort ASTRO-LAB, including patients suffering from persistent asthma, aged from 18 to 40. Medication adherence was assessed with the Medication Intake
Survey - Asthma score (MIS-A). The SEL was estimated using Universal Health Coverage and social deprivation assessment made by the general practitioner. The analysis compared mean compliance scores over a one-year follow up.
Results. The sample analysed included 395 patients, 57.97% women, and 13.67% considered as low SEL. The mean adherence scores were not significantly different between low SEL and medium/high SEL (70.11% vs 69.29% ; p=0.56). Medium/high SEL patients were less often covered by special health coverage for chronic disease (OR=0.34; 95CI=0.14- 0.83; p=0.02).
Conclusion. The results did not support the hypothesis of a difference in medication adherence depending on SEL. The criteria used to assess medication adherence and SEL can be improved in future studies. Medication adherence should be managed regardless of social situation.


Télécharger l'article Retour au sommaire du n°148