S'identifier

L’alimentation de l’enfant de moins de trois ans : quelles sont les motivations des parents qui se détournent du lait de vache ?

Auteurs : Bellange L, Picaud JC, Perdrix C, Pipard T.

exercer 2018;147:404-10.

Rubrique: Recherche

N° 147 - Pages 404 à 410

Télécharger l'article Download in english Retour au sommaire du n°147

Résumé :

Contexte. Après l’allaitement maternel, les préparations de suite et de croissance sont recommandées jusqu’à l’âge de 3 ans. Il semble que de plus en plus de parents décident de ne pas utiliser le lait de vache dans l’alimentation de leur enfant.
Objectif. Comprendre les croyances des parents concernant le lait de vache et déterminer l’influence de ces croyances sur leur décision de ne pas les nourrir avec du lait de vache.
Matériel et méthodes. Étude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 15 parents d’enfants de moins de 3 ans ne consommant pas de lait de vache.
Résultats. Le lait de vache n’était pas consommé car, selon ces parents, sa composition nutritionnelle
ne semblait pas adaptée à l’humain. Il était source de nombreuses maladies d’après les parents. Sa production ne répondait pas aux attentes écologiques et éthiques de ces derniers. Selon eux, les autres laits et jus végétaux étaient meilleurs pour la santé et pouvaient se substituer facilement au lait en cuisine.
Discussion. Le lait de vache avait une mauvaise image chez les parents interrogés. Actuellement, l’information délivrée par les médecins ne rassurait pas ces parents, qui se tournaient vers des médecines dites plus naturelles. Les médecins devraient adapter leur discours pour mieux répondre aux attentes des parents.


Abstract :

Context. After breastfeeding, growth milks are recommended until the age of three. It seems that more and more parents refuse to give their children cow milk.
Objective. To understand parents’ beliefs about cow milk and determine the influence of those beliefs on the decision to give or not cow milk.
Materiel and methods. Qualitative study using semi directive interviews of fifteen parents with a child under three years, not using cow milk.
Results. Cow milk was not given because parents thought its nutritional composition was not adapted for humans. It would be the underlying cause of many diseases according to them. Its production didn’t meet their ecological and ethical expectations. According to them, other milks and plant juices were healthier and could be used easily for cooking.
Perspective. Cow milk has a bad public image for the interviewed parents. Currently, information given by general practitioners didn’t reassure them. They preferred natural medicine. Doctors should adjust their discourse to be better understood.


Télécharger l'article Download in english Retour au sommaire du n°147