S'identifier

Symptômes dépressifs de l'adolescent et médecine générale

Auteurs : Chau K, Morin S, Steyer E, Di Patrizio P, Boivin JM.

exercer 2018;144:255-63.

Rubrique: Recherche

N° 144 - Pages 255 à 263

Télécharger l'article Download in english Retour au sommaire du n°144

Résumé :

Contexte. Les symptômes dépressifs sont fréquents chez les adolescents. Ils peuvent être associés aux difficultés d’accès aux soins et au médecin généraliste (MG) et au manque d’adhésion aux prescriptions. Ces associations peuvent être expliquées par les difficultés socioéconomiques, scolaires, de santé, et comportementales.
Objectifs. Étudier les relations entre les symptômes dépressifs et l’accès aux soins, l’accès au MG, et le manque d’adhésion aux prescriptions et le rôle des facteurs confondants.
Méthodes. Étude transversale sur 1 559 collégiens du nord-est de la France ayant rempli un questionnaire pour recueillir le sexe, l’âge, les caractéristiques socioéconomiques (structure familiale et éducation, profession et revenu des parents), la performance scolaire, l’état de santé physique, l’obésité, l’usage de substances, les problèmes relationnels, l’accès aux soins et au MG, et le manque d’adhésion aux prescriptions. L’analyse statistique a été faite avec les modèles de régression logistique.
Résultats. Les symptômes dépressifs affectaient 13,3 % des adolescents. L’accès aux soins insatisfait représentait 2,8 %, l’accès difficile au MG 6,3 %, et le manque d’adhésion au traitement 38,0 %. Les symptômes dépressifs étaient associés à l’accès aux soins insatisfait (ORsa = 3,86 ; p < 0,001 ; IC95 = 1,96-7,59), à l’accès difficile au MG (2,08 ; 0,01 ; 1,25-3,46) et au manque d’adhésion au traitement (1,61 ;0,01 ; 19-2,18). Ces associations étaient assez fortement expliquées par les facteurs socioéconomiques (respectivement 19, 37 et 16 %). Elles devenaient toutes non significatives après la prise en compte supplémentaire des difficultés scolaires, de santé et comportementales.
Conclusion. Cette étude révélait la typologie des symptômes dépressifs, des barrières de soins et des facteurs de risque associés chez les adolescents. Ces connaissances peuvent aider au dépistage et à la prise en charge des symptômes dépressifs.


Abstract :

Background. Depressive symptoms are frequent in adolescents. They may be associated with difficulty for access to health care and to general practitioner (GP) and with lack of adherence to treatment. These associations may be explained by socioeconomic, school, health and behavioral difficulties.
Aim. To assess the associations between depressive symptoms and access to health care, access to GP, and lack of adherence to treatment, as well as the confounding role of socioeconomic, school, health and
behavioral difficulties.
Methods: Cross-sectional study in 1559 middle-school adolescents from north-eastern France who completed a questionnaire to gather sex, age, socioeconomic factors (family structure and parents’ education, occupation and income), school performance, health and behavioral difficulties (obesity, substance use, health status, and relational problem), depressive symptoms (Kandel scale, score≥17), access to health care, access to GP, LLTE, lack of adherence to treatment, and GP change. The Data was analysed using linear and logistic regression models.
Results. Depressive-symptoms affected 13.3% of adolescents. Unsatisfied access to health care represented 2.8%, difficult access to GP 6.3%, and lack of adherence to treatment 38.0%. The depressive symptoms were associated with unsatisfied access to health care (ORsa=3.89, p<0.001, 95% CI=1.96−7.59), difficult access to GP (2.08; 0.01; 1.25−3.46), and lack of adherence to treatment (1.61; 0.01; 1.19−2.18). These associations were relatively strongly explained by socioeconomic factors (19, 37 and 16%, respectively). They became non-significant when further accounting for school, health and behavioural difficulties.
Conclusion. This study revealed the typology of depressive symptoms, barriers to care, and associated risk factors in younger adolescents. This knowledge may help screening and care for adolescent depressive
symptoms.


Télécharger l'article Download in english Retour au sommaire du n°144