S'identifier

Le médecin généraliste face aux nouvelles thérapeutiques anticancéreuses

Auteurs : Rouge Bugat ME, Gimenez L, Durel V, Boussier N.

exercer 2017;137:404-11.

Rubrique: Soins

N° 137 - Pages 404 à 411

Télécharger l'article Retour au sommaire du n°137

Résumé :

La prise en charge des patients atteints de cancer a beaucoup évolué ces dernières années avec le développement de nouvelles thérapeutiques anticancéreuses : thérapies ciblées et immunothérapie. Ces traitements diffèrent des chimiothérapies dites cytotoxiques par leur mécanisme d’action, leurs effets indésirables et leurs modes d’administration. Pour le médecin généraliste, le suivi de ces patients demande une implication croissante et le développement de nouvelles ressources, en particulier pour le repérage et la prise en charge des effets indésirables de ces nouvelles thérapeutiques. Les acteurs de proximité forment l’équipe de premier recours du patient et incluent non seulement le médecin généraliste mais aussi le pharmacien d’officine et l’infirmier libéral. La réactivité et la communication au sein de cette équipe et avec l’équipe oncologique sont cruciales afin de favoriser une prise de décision partagée, centrée sur le patient, et de conserver la meilleure qualité de vie possible au domicile. De nombreux outils et des programmes d’éducation thérapeutique sont à leur disposition pour leur permettre de prendre en charge le patient au plus près de son lieu de vie.


Abstract :

The management of patients suffering from cancer has considerably evolved in recent years with the development of new anticancer drugs: targeted therapies and immunotherapy. These treatments differ from the so-called cytotoxic chemotherapies, by their mechanisms of action, their adverse effects and their modes of administration. For the general practitioner, the follow-up of these patients requires  increasing involvement and the development of new resources, in particular for the detection and management of the adverse effects of these new drugs. The patient’s primary care team  includes not only the general practitioner, but also the pharmacist and the nurse. Responsiveness and communication within this team, and with the oncology team, are crucial to support shared, patient-centered decision-making and to maintain the best quality of life at home. Many tools and therapeutic education programs are available to enable them to take care of the patients as close as possible to their living space.


Télécharger l'article Retour au sommaire du n°137