S'identifier

Sport sur ordonnance - une étude croisée sur l'efficacité de l'activité physique prescrite aux personnes sédentaires volontaires

Analyse et commentaire : Simon H, Gilles de la Londe J.

D'après une communication de : Bajeux Q, Damiano C, Damour A, Hoarau-Duchenne S.

exercer 2016;127 suppl 1:38S-9S.

Rubrique: Recherche

N° 127 (supp.1) - Pages 38 à 39

Télécharger l'article Retour au sommaire du n°127 (supp.1)

Résumé:

Contexte
Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité et d’invalidité en France et dans les pays développés1. La mortalité prématurée (< 65 ans) est supérieure à la métropole de 82 %, conséquence d’une prévalence accrue du diabète, de l’hypertension artérielle et de l’obésité.2 Inspirée des expériences métropolitaines, la ville de Saint-Paul à La Réunion propose depuis novembre 2014 aux adultes sédentaires atteints d’une maladie chronique (obésité, HTA, diabète, asthme/BPCO, arthrose) un programme gratuit d’activité physique adaptée à leur condition et encadré par des éducateurs sportifs spécialement formés, une heure par semaine pendant un an, sur prescription de leur médecin généraliste.


Télécharger l'article Retour au sommaire du n°127 (supp.1)