S'identifier

Prévention des grossesses imprévues chez les 14-25 ans

Analyse et commentaire : De Rosa M, Eschalier B.

D'après une communication de : Hermouet E, Ruelle Y, Gomes J.

exercer 2014;112 suppl 1:20S-1S.

Rubrique: Recherche

N° 112 (supp.1) - Pages 20 à 21

Télécharger l'article Retour au sommaire du n°112 (supp.1)

Résumé:

Contexte
En France, 97 % des femmes sexuellement actives utilisent une contraception. Depuis 2000, la législation et les campagnes de prévention facilitent l’accès à la contraception et développent le recours aux contraceptions d’urgence. Selon l’INSEE, 40 % des interruptions volontaires de grossesse (IVG) recensées concernaient les 15-24 ans1. Il y a un paradoxe entre la couverture contraceptive quasiment optimale2 obtenue ces dernières années et le non-infléchissement du nombre d’IVG en France. Connaître les facteurs de risque de grossesse imprévue paraît utile pour cibler les patientes à risque, mieux comprendre leur comportement et améliorer la prévention. Les médecins généralistes (MG) pourraient agir sur certains de ces facteurs de risque lors de leurs consultations.
Objectif
Déterminer les facteurs de risque de grossesse imprévue accessibles à un dépistage en consultation de médecine générale chez les jeunes femmes âgées de 14 à 25 ans.


Télécharger l'article Retour au sommaire du n°112 (supp.1)