S'identifier

Vaccination du nourrisson et douleur à l’injection : évaluation de la zone ventroglutéale en ambulatoire

Analyse et commentaire : Raginel T, Mabon S.

D'après une communication de : Lavilluniere P, Robineaux S.

exercer 2014;112 suppl 1:18S-9S.

Rubrique: Recherche

N° 112 (supp.1) - Pages 18 à 19

Télécharger l'article Retour au sommaire du n°112 (supp.1)

Résumé:

Contexte
En 2007, une conférence de consensus américaine1 s’est intéressée à la réduction de la douleur lors des vaccinations, et s’est appuyée sur une revue de la littérature. Les résultats suggéraient une meilleure tolérance per- et post-vaccinale en cas d’injection en zone ventroglutéale par rapport à la zone plus couramment utilisée au niveau de la face antéroexterne de la cuisse.
Objectif
Comparer la douleur et la tolérance d’une injection de Prevenar 13 ® entre l’injection dans la face antérolatérale de la cuisse et l’injection dans la zone ventroglutéale.
Méthode
Étude prospective randomisée monocentrique en cabinet de médecine générale en simple insu. Lors d’une consultation de suivi, 71 nourrissons sans antécédent ont été vaccinés par Prevenar 13® soit en zone ventroglutéale (36 nourrissons), soit à la face antéro-externe de la cuisse (35 nourrissons) selon un protocole standardisé. Le médecin était aidé d’un ou des deux parents pour faire l’injection.


Télécharger l'article Retour au sommaire du n°112 (supp.1)